referaty.sk – Všetko čo študent potrebuje
Streda, 16. augusta 2017
Les pays frankophones - Belgique
Dátum pridania:26.11.2009Oznámkuj:12345
Autor referátu:AlexandraK
 
Jazyk:FrancúzštinaPočet slov:1 043
Referát vhodný pre:GymnáziumPočet A4:3.3
Priemerná známka:3.01Rýchle čítanie:5m 30s
Pomalé čítanie:8m 15s
 
Le Royaume de Belgique est un État fédéral d’Europe de l’Ouest. Il est un membre fondateur de l'Union européenne dont il accueille les principales institutions, ainsi que celles d'autres organisations internationales comme l'OTAN. La Belgique couvre une superficie de 30 528 km2 avec une population d'environ dix millions et demi d'habitants et sa capitale est Bruxelles. La Belgique est entourée par les Pays-Bas, l’Allemagne, le Grand Duché de Luxembourg, la France et la mer du Nord. Elle s’étire sur une distance de 318 kilomètres entre La Panne et Arlon. Son relief est peu élevé : il s'étage graduellement vers le sud-est pour culminer à 694 m au signal de Botrange.
De la fin du Moyen Âge au XVIe siècle, ce territoire est un centre commercial et culturel prospère. La quasi-totalité de son territoire (à l'exception de la Principauté de Liège) faisait partie des Dix-sept Provinces réunies par les ducs de Bourgogne au XVe siècle. Après l'avènement du protestantisme sous la domination espagnole, les Dix-sept Provinces sont scindées et le nord – les futurs Pays-Bas – devient indépendant. La partie méridionale, catholique, passe aux mains de diverses puissances européennes (Espagne, Autriche, France) et est réunie en 1815 avec les anciennes Provinces-Unies pour former le Royaume des Pays-Bas. La partie méridionale de ce nouvel État accède à l'indépendance en 1830 suite à la Révolution belge. L'histoire récente du pays a été marquée par une industrialisation précoce, par la colonisation du Congo, par les deux guerres mondiales et par l'émergence de conflits politiques entre les deux principales communautés linguistiques du pays, les Flamands, d'expression néerlandaise, et les francophones.
La Belgique est une monarchie constitutionnelle dont le roi actuel est Albert II, sixième roi des Belges. C'est un État fédéral depuis 1994. Il existe six entités fédérées : trois régions (bruxelloise, flamande et wallonne) et trois communautés (flamande, française et germanophone). La population belge est répartie comme suit : 1,0 million d'habitants vivent en région bruxelloise (9,74 %), 6,1 millions en région flamande (57,80 %) et 3,4 millions en région wallonne (32,46 %).
La Belgique a trois langues officielles : l'allemand, le français et le néerlandais. C'est un pays de tradition catholique romaine, mais qui connaît une certaine déchristianisation.
Géographie
Le Royaume de Belgique se situe dans l'Hémisphère Nord et à l'est du méridien de Greenwich (latitude nord et longitude est). Il s'étend en latitude sur 2 degrés, de Meerle au nord (51°30') à Torgny au sud (49°30'), et compte moins de 4 degrés en longitude, de La Panne comme point le plus à l'ouest (2°33') à Manderfeld à l'est (6°24'). Son centre géographique se situe à Nil-Saint-Vincent, dans le Brabant wallon, à 50°38' de latitude nord et 04°40' de longitude est.
Le climat est océanique tempéré avec des précipitations régulières, 200 jours de pluie par an en moyenne, et fréquentes sur toute l'année (Cfb dans la classification de Köppen). Les vents dominants soufflent du secteur ouest
Démographie
La population belge est répartie sur l'intégralité du territoire mais il y a quand même une forte densité.
Population : 10 584 535 habitants (2007). 0-14 ans : 16,5 % ; 15-64 ans : 66,1 % ; + 65 ans : 17,4 %
Densité : 342 hab./km²
La densité de population est la troisième plus importante de l'Union européenne, après celle de Malte et des Pays-Bas et avant le Royaume-Uni et l'Allemagne.
Espérance de vie des hommes : 76 ans (en 2007)
Espérance de vie des femmes : 82 ans (en 2007)
Taux de croissance de la population : 0,12 % (en 2007)
Taux de natalité : 10,29 ‰ (en 2007)
Taux de mortalité : 10,32 ‰ (en 2007)
Taux de mortalité infantile : 4,6 ‰ (en 2007)
Taux de fécondité : 1,6 enfant/femme (en 2007)
Taux de migration : 1,22 ‰ (en 2007)
Taille moyenne des hommes : 1m76
Politique
Jusqu’en 1970, la Belgique était un état unitaire mais la querelle linguistique amena, à partir de 1980, quatre vagues de réforme fédéraliste qui aboutirent aux Accords de St-Michel qui font d'elle aujourd'hui un État fédéral.
Au niveau de cet État fédéral, le pouvoir législatif se compose de la Chambre des Représentants (150 membres), du Sénat (71 sièges), et du roi. Le pouvoir exécutif est composé du Roi et des ministres (le Premier ministre étant un primus inter pares). Le pouvoir judiciaire est, quant à lui exercé par les cours et les tribunaux.
Leurs rôles sont :
Pouvoir législatif fédéral : faire les lois et contrôle le pouvoir exécutif. Il est exercé par le Parlement et par le roi. Le Parlement est constitué de deux chambres, le Sénat et la Chambre des Représentants.
Pouvoir exécutif fédéral : dirige le pays. Il fait en sorte que les lois soient appliquées de manière concrète et qu’elles soient respectées. Le pouvoir exécutif est exercé par le Roi et son gouvernement, constitué de ministres et de secrétaires d’État.
Pouvoir judiciaire : il se prononce en matière de litiges. Il contrôle également la légalité des actes du pouvoir exécutif. Exercé par les cours et les tribunaux.
La séparation des pouvoirs existe également au niveau des Communautés et des Régions. Celles-ci disposent d’un pouvoir législatif et d’un pouvoir exécutif séparé. Pour les autorités fédérales, les Communautés et les Régions, le pouvoir judiciaire est toutefois exercé par les mêmes instances.
Forme de l’état : C’est une monarchie constitutionnelle et parlementaire. Il s'agit d'un système politique démocratique. Le chef de l'État est le roi Albert II. Il partage son pouvoir avec le Parlement qui est élu. Son pouvoir devient donc limité. Depuis le 29 décembre 2008, le Premier ministre belge est Herman Van Rompuy, issu du parti CD&V.


Les partis politiques :
Tous les grands partis sont depuis 1970 des partis politiques des Communautés. Il s'impose de parler des partis politiques Flamands, des partis politiques francophones. À cause des querelles linguistiques, il y a des divisions marquées entre ces deux communautés. Mais chacune possède un parti libéral (l'Open-VLD pour la région flamande, le MR pour la région wallonne), un parti socialiste, (SP.a-VP/PS), un parti chrétien démocrate (CD&V/cDH) et un parti vert (groen !/Écolo).
 
Copyright © 1999-2016 News and Media Holding, a.s. - všetky práva vyhradené. Publikovanie alebo šírenie obsahu je zakázané bez predchádzajúceho súhlasu.